Répartition des sols en 1826

Cette ferme est typique du sud des Deux-Sèvres.

Affectation En Hectares
Terres labours 1159
Prés 7,2
Châtaigneraies 32,55
Chènevières 4,27
Bois taillis 44,04
Bois futaies 0,45
Jardins 22,93
Ouches 1,7
Ajoncs 5,04
Incultes 2,89
Cours et maisons 10,86
Vignes 75,78
Fruitiers 0,4
Pâtis 5,4
Total surface de la commune 1369 hectares

Remarques
1. La surface consacrée aux jardins reflète l'autarcie dans laquelle vivait nos parents.
2. La production du chanvre pour les textiles, et des ajoncs pour chauffer les fours ou nourrir (si broyé) les animaux.
3. La surface du vignoble de 75 hectares à laquelle il faut rajouter les vignes de Villeneuve qui, elles, sont pour la plupart cadastré sur Paizay-Naudouin.
Source : cadastre dit napoléonien, archives communales. Sections : Rogneuse, La Jarge, Jouhé, l'Houmelée, L'orme/soulier, Clavons, Villeneuve, Les Maches, Pioussay, le moulin R, La Place, Lugée.
Le cadastre napoléonien de Pioussay date de 1826, les premiers cadastres furent établis dés 1820, celui-ci fut l'objet de nombreux conflits entre les particuliers, le géomètre et la municipalité.

Maurice Bergeron passe la houe dans ses rangs de betteraves en 1939.

La culture des betteraves, après celle de la betterave à sucre pour la distillerie de Melle, a été imposée par l'élevage laitier fortement développé après le phylloxéra.



Créé avec Créer un site
Créer un site