De 1939 à 1945 : notes du maire de Hanc

Extraits des carnets personnels du maire Paul Béguier
Ce document est d'une préciosité incroyable et de nature à nous apporter un éclairage puissant sur cette période noire.

1939
7 avril : Visite des gendarmes, mesures à prendre en cas de mobilisation ; logements pour les réfugiés ; défense passive contre les avions.
11 avril : Militaires permissionnaires sont rappelés.
16 avril : Réunion adduction d'eau à Lorigné (sans La Chapelle Pouilloux) la dépense pour Hanc serait de 1 015 000 de francs moins la subvention qui pourrait être de 60%.
21 avril : Exercice de défense passive de 9 heures à minuit. Pose de poteaux de ciment par électricien vers l'école.
16 juillet: Réunion à Lorigné, adduction d'eau pour emprunt aux particuliers.
1er septembre : Avis de mobilisation générale pour le 2 septembre  (à 0 heure). Emotion générale mais calme.
5 septembre : Réquisition de chevaux à Chef Boutonne.

1940
2 mars : Il faut un passeport de la région de Bouin pour transporter le blé.
8 mars : Visite d'un architecte de Niort pour réparations éventuelles pour logement de réfugiés.
7 avril : Réunion à Lorigné pour frais dus à l'ingénieur hydrologue, pour projet adduction eau.
12 mai : Réunion du conseil de Hanc pour réfugiés.
16 mai : 50 réfugiés arrivés au bourg de Hanc, dont 3 sont de la commune de Bièvre
(Ardennes).
19 mai : ordre d'aller chercher des réfugiés à chef Boutonne (35, des environs des Ardennes).
4 juin : arrivée de 17 nouveaux réfugiés au Breuil. Les premiers arrivés touchent leurs premiers secours (4jours à 10 francs l'un).
6 juin : Visite des gendarmes qui groupent les membres de la défense territoriale.
19 juin : 15 nouveaux réfugiés au Breuil venant de l'Orne et de l'Eure-et-Loir.
30 juin : Réunion du maire et des sociétaires de la laiterie .(les laitiers ne peuvent plus passer, faute d'essence).
4 et 5 juillet : Grande affluence des réfugiés de toutes les communes environnantes pour approvisionnement à la Coop du Breuil.
10 juillet : Déclaration de la ficelle de lieuse le soir à l'école du Breuil.
1er août : Les Allemands sont venus récupérer les revolvers de la commune à Hanc et au Breuil.
2 août : Ordre des allemands de remettre tous les fusils dans une boîte ou un coffre, fermé à clé et scellé.
8 septembre : Réunion du conseil municipal pour adduction d'eau.
1er septembre : Passage de 3 ou 4 Allemands à vélo dans les rues du Breuil.
16 septembre : Ramassage des doryphores ; de 17 à 20 heures (40 personnes participent et ramassent 30 litres environ).
9 octobre : Entrée en vigueur de la carte de pain (350 gr par jour).
26 octobre : Départ de quelques réfugiés qui remontent dans les Ardennes.
29 octobre : Convocation par la kommandantur de Chef Boutonne des maires de Villemain, Fontenille, Aubigné, Tillou, Hanc pour constat d'erreur, dans état hebdomadaire des réfugiés et voitures de réfugiés.
16 décembre : 75 Allemands couchent à Hanc (bourg) ce soir. Mouvement de troupes d'occupation aujourd'hui.
26 décembre : 3 cas de fièvre aphteuse au Breuil

1941
Prisonniers de guerre
A Hanc : Bodin(1ou2) ; Chartron André) ; Guérineau Charles ; Goichon Clovis ; Nivet Marcel ; Porcheron Maurice.
Au Breuil : Béguier Maurice ; Desbois André ; Merle Pierre ; Ragot Gaston ; Richard Emile ; Rigaud Ernest ; Martin Jean.
12 janvier : la voiture postale n'est pas passée faute de carburant.
15 janvier : Les animaux pour réquisition n'ont pu être livrés à Chef-Boutonne par suite de verglas sur les routes.
19 janvier : délibération du conseil municipal pour établir un marché aux lapins, volailles, œufs, fromage etc… de 14 heures à 15h 30 à Hanc et de 16h à 17h30, au Breuil sur la Chaume.
31 janvier : Marché aux denrées à 18 heures : il y avait pas mal de vendeurs et négociants (Léonce et Favre) œufs 15 f, lapin 6,50 f la livre.
15 mars : visite des gendarmes qui prennent des renseignements sur les prisonniers de guerre nécessiteux. Passage de deux militaires allemands en voiture devant chez nous.
21 mai : Les gens du Breuil mènent 10 bovins à la réquisition à Chef-Boutonne.
26 mai : Répartition avec madame Martin des denrées pour colis aux prisonniers.
12 septembre : Livraison par le Breuil de 130 quintaux de foin à la réquisition de Chef Boutonne.
16 septembre : Réunion pour répartition de réquisition.
27 septembre : Réclamation des gens pour trop forte imposition orge.
4 octobre : Réunion avec secrétaire de mairie pour réquisition de pommes de terre.
11 octobre : Reçu un coup de téléphone pour livrer un bovin, le lendemain à la bascule de Chef-Boutonne, à 16 heures.
13 octobre : Reçu ordre de livraison d'ici le 31 octobre de 4 bovins (2 de Hanc+ 2 du Breuil)
14 novembre : Visite du curé de Lorigné chez Boudard (logis) pour voir une pièce pour faire le catéchisme et les enterrements.
20 novembre : Accord de Boudard pour la demande ci-dessus.
25 novembre : 1er jour de catéchisme chez Boudard.


1942
29 janvier : Envoi lettre à la préfecture.
3 février : Vu le préfet en audience à Niort (voyage par l'autobus Bernard, départ Vieilleville 8h45 retour Niort 17h Vieilleville 18h45).
19 février : coup de téléphone demandant instamment de la paille pour l'armée allemande.
25 février : réquisition des chevaux de 3 à 18 ans, une jument pour nous (non prise). Goichon (Hanc) 46000 Fr ; Leblanc( Breuil) 46000 ; Rigaud (Breuil) 45000 ; Migot (Breuil) 44000.
1 avril : Dépôt au Breuil place du cimetière pour imposition bois de chauffage.
26 avril : Il devait y avoir une réunion à la mairie pour constituer le syndicat agricole coopératif. La réunion n'a pas pu avoir lieu, faute d'assistants.
4 mai : Coup de téléphone pour livraison le lendemain à Chef Boutonne, 2 vaches, 8 moutons et un veau.
2 juin : Ordre téléphonique pour avoir le lendemain 8h gare de Chef Boutonne de 2 porcs pour réquisition.
26 juillet : Noces villageoises, vente aux enchères (pour prisonniers de guerre) fromage, petits pains, charcuterie etc. Somme récoltée, 56 114,20 francs.


Une carte postale avait été publiée pour accompagner cette manifestation.
4e à droite à partir de la mariée, coiffe sur la tête, Colette Broussard (ép. Ricard).

Les organisateurs de la noce villageoise s'étaient sans doute inspirée de cette carte postale.

18 août : Fournir gare de Chef Boutonne à 7 h tous les veaux disponibles.
23 août : Vente sur la Chaume de pommes de terre et noix, aux enchères, à Pellin pour 760f.
28 septembre : Réunion à Chef-Boutonne avec officiers allemands et du ravitaillement pour imposition foin et avoine - état des livraisons.
30 septembre : Venue au Breuil de Mme Pinet (secrétaire de mairie) pour distribuer cartes alimentaires et faire état nominatif des personnes qui demandent la ration agricole de pain de 500gr par jour.
30 octobre : Reçu au soir ordre de livrer 50 quintaux de pain (grain) le matin et 50 le soir à la réquisition de Chef-Boutonne dès lundi jusqu'à concurrence de 1000 quintaux
28 octobre : Visite des gendarmes qui font des recherches sur les trafiquants du marché noir
30 octobre : Les Allemands demandent 45 draps de lit dans la commune de Hanc dont 12 à fournir de suite
10 novembre : Reçu avis de colis de Noël, pour 14 prisonniers (offerts par le gouvernement).
11 novembre : Oliver Gustin est allé à Chef Boutonne pour retirer denrées, autobus Bernard les a amenés à Vieilleville , et Aurélie Rullier + Lacroix sont allés les chercher ( 2 sacs pleins+ un colis d'emballage); Le transport à la charge de la commune = 40 francs.
3 décembre : Livré en gare de Chef-Boutonne à 8 h30- 420 kg de pommes de terre(imposition).
5 décembre : Allé à Chef-Boutonne pour conférence secours national. Collecte de haricots, pommes de terre et carottes, doit être faite la semaine prochaine dans les communes.
9 décembre : Carnot et Vézinat ont ramassé pour le Secours national environ 3 sacs de pommes de terre et 80 livres de haricots.
13 décembre : Recensement par secrétaire de mairie à l'école des vélos de 11 à 13 heures.
15 décembre : Envoyé démission à la préfecture ce matin.
18 décembre : Quelques prisonniers de guerre arrivés dans le pays (Paul Froin de Melleran).

1943
9 janvier : Coup de téléphone pour livraison 4 bovins pour le 12 janvier à 10 heures à la bascule de Chef Boutonne.
12 janvier : Violente tempête de midi jusqu'au soir arbres arrachés, tuiles tombées, les écoles ont beaucoup souffert.
15 janvier : Retour de Pierre Merle de captivité (il se porte assez bien)
20 janvier : Fait prévenir les gens du Breuil pour livraison paille de réquisition demain soir.
1er février : Décès garde-champêtre Eugène Richard
14 février : Aujourd'hui les Français nés entre le 1/12/1912 et le 31/12/1921, sont recensés dans les mairies.
6 mars : Les jeunes gens qui se sont présentés à la visite médicale de Chef-Boutonne sont tous classés bons, sauf un déclaré inapte.
19 avril : Ordre de mener les chevaux réquisitionnés, à Melle demain 14 heures sur la place.
20 avril : Notre jument prise pour 42000 francs payables chez le percepteur + un autre de Villemanan, 7 autres de la commune sont renvoyés.
21 juin : Suis allé assister au départ de jeunes gens, classe 42 à Chef-Boutonne à 8 heures, service du travail obligatoire (STO) pour l'Allemagne, 14 sur 52 étaient présents.
28 juin : Sècheresse grande et persistante.
30 juin : Vu gendarmes qui recherchent les insoumis de la classe 42.
19 octobre : Vu curé Benétaud qui cherche local pour catéchisme. Le Breuil a fourni aujourd'hui 4 bovins pour réquisition.
26 octobre : Nivard afferme la chambre au curé pour catéchisme pour un an = 300 francs.
29 octobre : Catéchisme avec curé Benetaud chambre Nivard.
8 novembre : Arrivée au soir de 65 réfugiés nantais, 9 sont hébergés au Breuil et 6 a Hanc.
23 décembre : Un allemand traverse le Breuil.

1944
14 janvier : Envoyé lettre au préfet.
19 janvier : Mort de Marcellin Lacroix par suite de la grippe.
21 janvier : Je fais publier à son de caisse, livraison avoine solde d'ici mardi soir = pénalité 1000 f amende par quintal non livré (2 otages).
23 janvier : Recensement de jeunes gens de la classe 44 (4).
10 février : Visite médicale jeunes gens classe 44 à Niort (5 tous bons sauf un ajourné).
14mars : Une foule de gens assistaient au passage de notre Dame de Boulogne à Vieilleville où la route était décorée.
6 avril : Déplacement à Niort, imposition de foin de paille 1943, amende de 400f et 300f par quintal manquant.
27 avril : Vaccination à l'école de 26 enfants contre la diphtérie et le tétanos.
28 avril : Déplacement à Niort de la feldkommendantur question livraison paille d'une personne de Hanc, cette personne est retenue à Niort pour un an 2 jours.
29 avril : Visite feldgendarmerie pour affaire ci-dessus, enquête
1er mai : Allé à Hanc, j'essaie de concilier les différents.
6 juin : Débarquement.
8 juin : Niort bombardé.


Halles déjà dévastées par le cyclone de février 1935.

11 juin : Incendie des Halles de Sauzé-Vaussais.
21 juin : Le Breuil a fourni 126 œufs au secours national.
5 juillet : Hier les réservoirs d'eau de la région ont été bombardés à la mitrailleuse.
23 juillet : Gendarmes ont reçu lettre anonyme contre marché noir par des gens du Breuil et du Bordelais.
3 août : Les maquisards sont allés à Sauzé cette nuit, ils ont pris l'auto à Terrassier.
12 août : Vu des maquis à Chef Boutonne.
15 août : Combat de maquis et convoyeurs allemands vers Chef Boutonne.
19 août : Vu gendarmes pour convocation ,réquisition chevaux le 22 à Celles.
21 août : Ordre du maquis (on ne doit pas emmener les chevaux à la réquisition).
22 août : Allé à Chef Boutonne, les maires du canton n'ont pu faire exécuter la réquisition de chevaux à Celles par ordre du maquis.
23 août : On commence à manger du pain blanc.
27 août : Enlèvement d'affiches au Breuil par des F.F.I.
29 août : Il passe plusieurs voitures de maquis au Breuil.
8 septembre : On a pavoisé, vu plusieurs autos de maquis.
10 septembre : Ordre de F.F.I. de livrer toute arme de guerre à la mairie de Chef Boutonne.
11 septembre : On re-pavoise, ordre du F.F.I.
12 septembre : Passage nombreux de maquis dans nos chemins.
16 septembre : Les officiers et sous-officiers de réserve doivent se faire recenser à la gendarmerie.
22 septembre : Gendarmes venus pour enquête réfugiés.
5 octobre : Recensement des hommes de 18 à 48 ans à l'école.
21 octobre : Reçu ordre d'aller chercher des réfugiés de la Rochelle lundi 23 à 19 heures à Chef-Boutonne.
22 octobre : J'ai cherché des locaux pour réfugiés.
26 octobre : Fin du mandat de maire, Granet élu.
27 octobre : Arrêté de suspension de réquisition.

1945
22 mars : Libération de Goichon prisonnier de guerre.
28 mars : Arrivée de Ernest Rigaud, prisonnier de guerre, il a reçu 2000 francs du comité de Hanc.
29 avril : Elections municipales.
2 mai : Grêle et gelée, les vignes sont gelées.
7 Mai : Arrivée de A. Desbois prisonnier.
9 mai : 14 heures défilé au monument aux morts pour la fête de la victoire, bal à la salle des fêtes et feu de joie.
14 mai : Arrivée de Maurice Béguier, venant de Brioux à pied et d'Allemagne.
15 mai : Libération de Claude Vézinat.
19 mai : Nomination Granet maire, Migot adjoint.
9 juillet : Eclipse de soleil vers 16 heures.



Créé avec Créer un site
Créer un site