Ode au Deux-Sévriens

Tu viens forcément des Deux- Sèvres, si :

Si chez toi, tu passes la since,
Si tu barres et débarres ta porte,
Si t'embauches et que tu débauches,
Si tu prends des poches pour aller faire les courses, que t'achètes des poches de bonbons ou que tu utilises des poches poubelle,
Si tu demandes une chocolatine au boulanger le matin,
Si tu dis «ce tantôt» au lieu de cet après-midi,
Si tu connais les traditions du 1er mai et du Père-Cent,
Si quand tu demandes une direction, on te répond «tout drè fi d'garce»,
Si quand on sonne chez toi, on te demande «le patron è ti là»,
Si on te dit "café goutte sans doute" ou "tu n' vas pas partir sur deux pattes",
Si tu dis "rin" pour rien,
Si à l'école on t'a appris à dire "olé" pour savoir qu'il faut mettre un "c apostrophe " devant les "est" de c'est", "olé véridique dam",
Si pour être tendance, tu as déjà dit que tu venais du 7-9,
Si quand tu vois un cheval, t'appelles ça un bourin,
Si tu manges d'ô lumas ou dô mogettes, d'ô farci, d'ô fromag' de chèvre ou encore d'ô broyé du Poitou. Et l'été t'aimes bin le mijet,
Si les vieux filent tous au bistrot dès la sortie de la messe,
Si ton grand-père te raconte ses histoires de moissons à chaque Noël, mais quand il te parle, tu comprends pas tout,
Si ton grand-père a une casquette de la même couleur et de la même matière que ses charentaises et s'il a toujours son "coutè" dans ses poches,
Si tu vois des vaches à longueur de journée et non une fois par an au salon de l'agriculture,
Si tu t'es déjà fait klaxonner par des incultes qui, en voyant ta plaque d'immatriculation, t'ont traité de Parisien,
Si quand on te demande où tu habites, tu donnes le nom de ta commune, persuadé(e) que tout le monde connaît,
Si tu as ressenti un sentiment de fierté (et d'étonnement) quand tu as appris que le mec qui a gagné la palme d'or à Cannes venait des Deux Sèvres,
Si pour toi le nombril du monde, c'est Pougne-Hérisson (près de Parthenay),
Si tu trouves anormal que Sainte-Verge (près de Thouars) ne soit pas aussi populaire que Montcuq,
Si tu as honte des Chamois Niortais,
Si tu n'as jamais autant entendu le nom de ton département que pendant les élections présidentielles,
Si toi aussi tu te sens beaucoup plus Deux-Sévrien(ne) que Ségolène Royal car toi, tu n'es pas né(e) à Dakar au Sénégal et tu as grandi "par chez nous" et non dans le Jura,
Si les routes que tu prends sont des «routes à 4 grammes», avec des musses, mais qu'il faut faire attention à n'pas prendre la berne,
Si tu connais plein de raccourcis, qui ne marchent jamais, car y a toujours un paysan avec son tracteur devant,
Si quand tu vois des éloises, tu sais qu'y va y avoir de la châline,
Si tu tailles ta palisse,
S'il t'arrive de te garer dans une «char de champ»,
Si les petites routes de chez toi ne sont qu'un empilement de morceaux de goudron rapiécés,
Si aux repas de famille, les femmes sont d'un côté et les hommes de l'autre,
Si quand t'es invité(e) chez quelqu'un les hommes partent à la cave boire du pinard et que les femmes restent comme des "poummes" dans la cuisine à prendre le café,
Si la déco de la cave passe en priorité avant celle du séjour,
Si tu vas dans une maison et qu'on te dit : "finis d'entrer", passe par le «cellier ou l'arrière cuisine» et descends à la cave,
Si un lendemain de cuite, on te dit «il faut guérir le mal par le mal»,
Si quand tu pars en vacances tu ne peux pas t'empêcher d'emmener de la troussepinette ou du pineau et la planche à palets bien sûr !
Si tu as commencé à boire en soirée dès 14 ans et que tu as pris ton premier verre à un repas de famille,
Si à un mariage, y a 500 personnes d'invitées (c'est normal c'est juste toute la commune qui est conviée),
Si la moitié de ton patelin est de ta famille,
Si le moindre divorce, mariage, naissance se sait dans toute la commune dès le lendemain (et seulement un après-midi pour les cocus !),
Si tu traverses le bourg de ta commune en klaxonnant car tu connais tout le monde,
Si t'as au moins dans ta famille un chasseur,
Si tu ne confonds pas une fille de Parthenay (Parthenaisienne) avec la vache "parthenaise",
Si t'es allé à Vasles, visiter Mouton-village, ou aux Tumulus de Bougon,
Si t'aimes bien faire la «meurienne»,
Si au golf des Forges, t'as eu l'impression qu'y y avait que des Anglais ou des Hollandais,
Si t'arrives à t'endormir pendant la cinéscénie du Puy du Fou, c'est normal, c'est que tu y es déjà allé(e) 20 fois,
Si t'as emmené tes enfants ou petits-enfants faire basculer le rocher branlant du côté de Trayes,
Si tu dis "trè" au lieu de dire "treille" quand tu lis "Trayes",
Si quand tu étais jeune, tu as passé tes premières vacances avec tes potes sur la côte vendéenne, (à la Faute, Saint Gilles ou l'Aiguillon),
S'il t'arrive de dire « qui qu'olé thieu » ou «20 dieux quétou qu'olé» ?
Si tous les étés tu vas manger aux fêtes d'été, et que le lundi c'est très dur. D'ailleurs, tu connais bien les fêtes de l'ensilage et les concours de labour,
Si t'adores dire que le Baudet du Poitou vient de chez toi alors que tout le monde se demande à quoi ça ressemble,
Si quand, en pleine nuit avec ta voiture, t'es dans le fossé et que tu as plus de chances que ce soit un tracteur qu'une dépanneuse qui t'enlève ta voiture...
Si t'as ben rigolé en lisant cheu !...





Créé avec Créer un site
Créer un site