Joseph Charles de Martel et ses descendants

Né le 14 février 1787 à Pioussay, il entre en service comme volontaire dans la garde impériale le 11 janvier 1808, sous lieutenant le 8 avril 1813 au premier régiment de tirailleurs, lieutenant le 20 novembre 1813, fit pendant cette période les campagnes d’Espagne (1808), d’Allemagne de 1809 à 1812, de Saxe (1813), de Belgique (1814), capitaine de la légion de la Vienne le 1er décembre 1815, confirmé par ordonnance du 23 octobre 1816 ; aide de camp du chevalier de Laffite, gouverneur de l’île Bourbon, le 23 janvier 1817 ; rentra dans la légion de la Vienne le 28 juin 1819, fit la campagne d’Espagne en 1823 et fut nommé chevalier de Saint Louis le 16 octobre.

Capitaine au 31ème régiment de ligne en garnison à Lyon, Joseph Charles de Martel épouse (1) le 12 avril 1828 à Poitiers, Caroline de la Barre, née le 12 avril 1802 demeurant à Chauvigny (Vienne) , fille de feu Pierre François, Comte de la Barre, ancien maréchal de logis des gardes du corps du roi et de feue Dame Marie Catherine Imbert de la Chottière.
Il eut comme enfants :
  • - Victor Charles né le 27 octobre 1829 à Givet (Ardennes) qui devint garde impérial des forêts en 1850, retraité en 1889, chevalier de la Légion d’honneur en 1891. Il épousa Elvire Noël, habitait aux Sables-d’Olonne le 15 juin 1896 décédé après cette date et eut comme enfant :
    • - Henri Charles Rolland né le 29 septembre 1854 à Chinon. Henri Charles Rolland entre à l’Ecole navale de Brest en 1871, aspirant le 5 octobre 1874, enseigne de vaisseau le 19 août 1879 au port de Brest. En janvier 1879, il embarque sur le Tage pour la Nouvelle Calédonie.
Henri Charles Rolland est lieutenant de vaisseau le 12 juillet 1883.
En 1885, il embarque sur le cuirassé « la Galissonnière » pour l’Extrême Orient.
En 1893, il commande la chaloupe canonnière « Baïonnette » pour la Cochinchine.
Veuf de Henriette Eugénie Leprunier, le 15 juin 1896 à Guingamp ( p 92/355), il épouse Jeanne de Boscal de Réals de Mornac, née le 30 novembre 1868 à Guingamp, fille de Louis Célestin André de Boscal de Réals de Mornac, décédé le 29 mars 1873 à Saint Sulpice de Royan, et de Jeanne de Botmiliau demeurant à Guingamp, décédée le 18 novembre 1903 à Guingamp.
Il est capitaine de frégate le 1er avril 1901 et second sur le « Melpomène », capitaine de vaisseau le 12 octobre 1908.
En 1910 et 1912, il commande le croiseur cuirassé Waldeck Rousseau.
En 1914, il commande le croiseur Desaix et est versé dans le cadre de réserve le 1er septembre 1914.
Il est décédé le 23 mars 1921 à Brest, son épouse Jeanne Boscal est décédée le 8 septembre 1949. Il eut comme enfants :
  • - Yolande née le 8 septembre 1897 à Guingamp, décédée le 13 décembre 1989 à Porspoder, mariée le 8 avril 1927 avec Jacques Caroff de Kervesec né le 13 février 1898 à Ploudalmézeau décédé le 2 juillet 1976 à Portsall.

Ce couple eut 4 enfants :

  • - Michel Roland Marie né le 10 mars 1928, capitaine de l’armée de l’air, promotion 1948 de l’Ecole de l’air, marié avec Elisabeth Richer de Forges, mort en service commandé le 2 octobre 1957 en Algérie. Une fille Marie Antoinette mariée avec Michel Farina général de l’armée de l’air.
  • - Haude Marie Josephe mariée avec Paul Mailly.
  • - Hubert Paul Marie décédé dans un accident de moto
  •  - Jacqueline
  • - Jeanne née le 23 mai 1899 à Guingamp, décédée en 1979 à Paris, mariée en 1926 avec Pierre d’Entremont.
  • - Henri né le 5 mai 1901 à Brest, décédée en 1974 à Saint Cyr en Val (Loiret), marié en 1958.
  • - Odette née en 1904 à Brest, décédée en 1905 à Paimpol.

Vers 1960, deux dames, descendantes de la famille de Martel, se sont présentées au logis de Villeneuve, propriété à l’époque de la famille Brunet-Dumontet et occupé par Augustin Rodier, pour voir le logis où avaient vécu leurs ancêtres, il s’agit probablement de Yolande et Jeanne de Martel.

 


(1) Publications de mariage de Joseph Charles de Martel
Paizay-Naudouin le 30 mars 1825
Monsieur le maire
On m'a envoyé les bans de mariage cy contre par expresse de Poitiers à 10 heures d'aujourd'hui en me priant de vous hâter d'afficher de suite et d'envoyer le certificat de publication avec le mien pour un ban seulement ; je vous fais passer la feuille d'affiche telle qu'elle ma été envoyé, vous ferez passer à la poste de Chef-Boutonne dés demain, je pense que le facteur à obtenu une dispense de l'autorité civile, comme avec l'autorité ecclésiastique. Vous n'avez rien à affranchir, visés les bans.
Il y a promesse de mariage entre monsieur Joseph Charles de Martel, capitaine au 31e régiment de ligne, chevalier de Saint Louis, fils légitime majeur de Charles Roland de Martel, chevalier de Saint Louis, ancien lieutenant-colonel, retraité, et de Céleste Thérèse de la Maisonneuve et demeurant à Poitiers.
Et mademoiselle Caroline de la Barre âgée de 26 ans demeurant à Chauvigny, département de la Vienne, fille majeure et légitime de feu M. Pierre François comte de la Barre, ancien maréchal des logis des gardes du corps du Roy et de feu Dame Catherine Imbert de la Chottière d'autre part.
L'expresse que vous enverrez à la poste de Chef-Boutonne vous serez remboursé ; M. de Martel me l'assure, je lui marquerais cela dans la lettre que je lui enverrais. Vous m'enverrez donc demain votre certificat de publication avec le mien dans la présente, le tout sous enveloppe sans affranchir, en voici l'adresse : A M. le comte de Martel, capitaine au 31e régiment de ligne, présentement à Poitiers, rue Saint-Denis au 23. Poitiers Vienne.
Veuillez afficher ce soir votre publication pour que demain vous soyez prêt pour la poste.
Signé : le curé de Paizay, Guy.
Notes :
A cette date, le desservant de Pioussay était Guy, curé de Paizay-Naudouin, résidant à Saveille.
La publication des bans était affichée deux fois à huit jours d'intervalle au porte de l'église et à la maison commune (mairie) et s'il n'y avait pas opposition, le mariage pouvait avoir lieu.

 




Créé avec Créer un site
Créer un site